Tessenderlo déçoit

©BELGA

Tessenderlo affiche un chiffre d'affaires trimestriel stable mais son Rebitda baisse plus que prévu. Néanmoins, les prévisions sont confirmées.

Tessenderlo affiche un chiffre d'affaires trimestriel de 376 millions d'euros, en légère baisse sur un an et conforme aux prévisions des analystes. Par contre, le Rebidta du groupe perd 10% (et même 15% si l'on exclut Kerley Services). Il s'affiche à 40,6 millions, là où le consensus l'espérait à 45,1 millions. La société signale que sans l'impact des effets de change, son unité Industrial Solutions aurait affiché un Rebidta en hausse (contrairement à Agro & Bio-valorization, impacté par des volumes faibles, notamment).

La dette s'établissait, fin septembre, à 53,4 millions (contre 136,6 millions d'euros un an plus tôt).

Les dépenses d'investissement au 3e trimestre se sont élevées à 19,5 millions.

Côté prévisions, Tessenderlo confirme les attentes déjà énoncées: atteindre un Rebitda semblable à celui de 2016, soit de 198 millions d'euros.

Sur le terrain, Tessenderlo rappelle avoir lancé récemment la production du Thio-Sul à Rouen en France ainsi qu'aux USA. Il s'agit d'un engrais liquide destiné aux arbres et légumes. Au 4e trimestre, le groupe pourra lancer la production dans sa nouvelle usine à électrolyse, en France. Bientôt, donc...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés