Tessenderlo tempère son optimisme et chute en bourse

©BELGA

Deuxième trimestre difficile pour Tessenderlo. Le groupe chimique prévoit désormais pour 2017 des résultats tout au plus en ligne avec ceux de 2016. L'action s'affichait à la baisse.

Tessenderlo subit la volatilité des taux de change. L'entreprise, qui réalise une partie importante de ses résultats en dollar, prévoit pour l'année 2017 un Ebitda récurrent tout au plus en ligne avec celui affiché en 2016 (198 millions d'euros). "Le groupe évolue actuellement dans un environnement volatile tant au niveau politique qu'économique ou financier", lit-on dans un communiqué.

Pour les six premiers mois de son exercice 2017, le groupe chimique enregistre un résultat opérationnel récurrent (Rebitda) de 120,6 millions d'euros (+0,3%). Le deuxième trimestre a, lui, été particulièrement difficile notamment pour les entités Industrial Solutions et Agro alors que l'activité "Bio valorization" est restée stable. Le rebitda chute durant cette période de plus de 9% à 65,7 millions d'euros.

©Document Tessenderlo

Le groupe affiche un chiffre d'affaires semestriel en progression de 8,1% à 924,6 millions d'euros. La progression au 2e trimestre est certes supérieure aux attentes des analystes. Elle est de 7,5% à 477,4 millions d'euros.

Au final, Tessenderlo divise ses bénéfices semestriels par plus de deux. Atteignant les 40,3 millions d'euros au premier semestre 2016, ils n'étaient plus que de 17,1 millions à la même période en 2017. Le groupe cite des coûts financiers plus élevés et des pertes de changes non réalisées en dollars, en livres et en yuan.

Ces bénéfices en recul ne sont pas sans conséquence sur les résultats de Picanol,  le principal actionnaire du groupe chimique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés