Xior vise un dividende au moins identique malgré l'augmentation de capital

©DB60049764

La SIR Xior, active dans les logements d'étudiants en Belgique et aux Pays-Bas, confirme ses objectifs pour l'exercice 2018.

Des projets en portefeuille, une stratégie de croissance, le ciel semble totalement dégagé pour Xior . Après avoir déjà dépassé ses prévisions pour son exercice annuel 2017, la SIR confirme ses objectifs pour 2018.

→ Elle prévoit un résultat EPRA par action au moins stable par rapport à 2017.
→ Un dividende brut au minimum identique à l'an dernier (1,20 euro) est envisagé; et ce malgré une hausse de 60% du nombre d'actions en circulation des suites de l’augmentation de capital de juin dernier et l’apport en nature du projet "Enschede".

"C’est en partie grâce à cette augmentation de capital que Xior a pu s’assurer un pipeline de développement de projets important, qui pourra pleinement contribuer au rendement et à la croissance envisagés du portefeuille, au résultat EPRA et au dividende dans le courant de 2019", explique la SIR.

Xior a en effet conclu mi-mars un accord portant sur le redéveloppement à Bruxelles d'un immeuble pour étudiants. Valeur de l'investissement: 10 millions d'euros.  À Zaventem, c'est un projet de réaménagement d'un complexe de bureaux qui occupe la société. Ce projet, effectué en joint-venture avec un partenaire privé, porte sur un investissement de 36 millions d'euros.

Côté résultats trimestriels, Xior fait état d'un résultat net de 3,68 millions d'euros contre 2,64 millions à la même période un an auparavant. Le revenu locatif net passe, lui, de 3,51 millions à 6,35 millions d'euros pour un taux d'occupation qui dépasse les 98%.

Le résultat sous-jacent (EPRA) a quasi triplé à 2,46 millions d'euros, soit 0,28 euro par action.

Notons encore un taux d’endettement de 51,69 % contre 53,62 % au 31 décembre 2017. Cette baisse du taux d'endettement est effectuée grâce à l'apport en nature d'un montant de 18,117 millions  concernant le projet à Enschede, explique Xior.

Le portefeuille immobilier atteint les 512 millions d'euros (+ 4,7 % sur le trimestre). Il compte désormais 3.678 unités locatives pour étudiants. Des chiffres qui pourraient grimper à  625 millions d’euros pour la valeur du portefeuille et plus de 5.800 pour unités locatives pour étudiants à l'issue des acquisitions et des projets de réaménagement.

 


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content