Vague de perquisitions au Samusocial et au CPAS de Bruxelles-ville

©Photo News

La justice bruxelloise passe à la vitesse supérieure.

La justice bruxelloise apparaît décidée à ne pas laisser traîner les choses dans le dossier du Samusocial. Selon nos informations, une vague de perquisitions a été diligentée ce lundi dans les bureaux du CPAS de la ville de Bruxelles et dans ceux du Samusocial.

Cette vague de perquisitions a été confirmée par plusieurs sources. A ce stade, le dossier du Samusocial n’a toujours pas été mis à l’instruction et reste une information. Il a néanmoins fallu recourir à l’ordonnance d’un juge d’instruction pour pouvoir procéder aux perquisitions. Mais à ce stade, c’est le parquet de Bruxelles qui conserve la main dans ce dossier politico-financier.

©Photo News

Rappel, le bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur a démissionné de son poste vendredi dernier et a laissé sa place à Philippe Close (PS) a la tête de la ville. La présidente du CPAS Pascale Peraïta est, elle, aussi démissionnaire.

L’affaire du Samusocial a, pour l’heure, des répercussions désastreuses sur le Parti socialiste qui, après l’affaire Publifin, se retrouve emmêlé dans de nouveaux déboires judiciaires.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content