Augmentation des pensions: "même pas une aumône"

©Tim Dirven

Pour Marc Leemans, le président de la CSC, l'augmentation des pensions pour les carrières complètes est trop faible. "Cela fait 8 euros par mois, ce n'est même pas une aumône."

Les pensions minimums des retraités qui ont une carrière complète augmenteront de 0,7% dans les régimes des travailleurs salariés et des indépendants, annonçait le gouvernement vendredi.

"C'est bien trop peu", réagit Marc Leemans, le président de la CSC. "Cela fait 8 euros par mois, ce n'est même pas une aumône", estime-t-il dans le Nieuwsblad. De plus, cette augmentation ne s'appliquera qu'à 4% des pensionnés dans le pays.

Le ministre des Pensions indiquait vendredi qu'une enveloppe de 25 millions d'euros avait été dégagée afin d'augmenter les pensions des personnes ayant effectué une carrière complète. L'objectif de cette mesure est notamment de renforcer le lien entre la durée de la carrière et le montant de la pension.

• En regard du saut d'index... Cette mesure ne s'appliquera cependant qu'à 76.000 salariés et 170.000 indépendants, dénoncent les syndicats. "Les 1,9 million de pensionnés restants sont sur le carreau", explique le président du syndicat chrétien. "Ils ont vu leur pension baisser avec le saut d'index, alors qu'ils doivent payer plus en raison des augmentations de facture."

Marc Leemans estime également que le montant de cette augmentation est insignifiant:

"Cela fait 8 euros par mois. Il faudrait 23 euros par mois rien que pour compenser le saut d'index."

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés