L'Echo des séries | "Bodyguard", le thriller haletant de la BBC, est sur Netflix

©Netflix

"Bodyguard", le thriller politique tendu qui a cartonné sur la BBC, arrive aujourd'hui sur Netflix. Tout l'art de semer l'angoisse et jouer de nos contradictions.

L’agent David Budd, impénétrable et ténébreux (ce qui justifie heureusement l’inexpressivité occasionnelle de Richard Madden, qui l’incarne), est un vétéran de retour d’Afghanistan reconverti au sein de la police britannique. Après avoir réussi à enrayer une attaque terroriste imminente, il est promu à la protection rapprochée de la ministre de l’Intérieur, Julia Montague (Keeley Hawes). S’ensuivent six épisodes de corruption politique, secrets d’État, menaces terroristes et autres fomentations de groupuscules anti-système qui s’enfilent comme une boîte de biscuits qu’on s’était pourtant promis de faire durer plus d’une demi-journée.

BODYGUARD Bande Annonce (Nouvelle Série Netflix, 2018) Richard Madden

En effet, après avoir explosé les scores d’audience sur la BBC, "Bodyguard" s’invite dès aujourd’hui sur Netflix, et vous risquez bien de la regarder d’une seule traite. D’abord, parce que la série maîtrise ridiculement bien l’art de l’angoisse, entre un tapis sonore tendu de bout en bout, des plans (très) serrés des protagonistes vous défiant d’élucider leurs intentions, et des circonvolutions scénaristiques dont l’absurdité est secondaire tant elles sont excitantes. Ensuite, et de façon plus inattendue, parce que "Bodyguard" nous place devant nos préconceptions et, pire, en fait des ressorts narratifs. Du mâle alpha miné par son propre héroïsme, à l’ampleur travaillée des personnages féminins, "Bodyguard" joue brillamment de nos attentes et nous flanque une question dont l’étau se resserre à mesure que la série progresse: qui dupe qui?

Lire également

Publicité
Publicité