Le teen drama "Beverly Hills" fait son retour dans une absurdité rafraîchissante

©doc

Sur la Fox, Kelly, Brandon et les autres mêlent nostalgie et absurdité dans le reboot "BH90210": plus méta que la plus méta de tes séries!

Comment clôturer nos plaisirs coupables de l’été sans évoquer l’un des reboots les plus attendus de l’année? 30 ans après avoir fait rouler des yeux bien des parents, tandis qu’une génération entière d’ados en dégustait chaque seconde, le teen drama "Beverly Hills" est de retour. Sur papier, il était légitime de s’attendre à la recette habituelle de ce genre de résurrection de série qui, une fois le facteur nostalgique usé jusqu’à la corde, révèle rapidement qu’elle n’a décidément plus rien à dire.

Si "BH90210" mise en effet grassement sur notre attendrissement mélancolique – comment lui en vouloir? –, elle révèle rapidement qu’elle entend aussi jouer où on ne l’attend pas, en se construisant en méta-reboot: la reprise de "Beverly Hills" met en scène les acteurs de "Beverly Hills" qui envisagent de tourner un reboot de "Beverly Hills". En prenant ainsi de l’épaisseur sur le fond, la série multiplie aussi les angles et les tons, dans une absurdité rafraîchissante, bien qu’étourdissante. Loin des hautes sphères de la qualité sérielle du moment, "BH90210" marque toutefois des points en montrant qu’elle entend son public, dont elle assouvit la curiosité d’entrevoir la vie actuelle de ses ex-idoles (ou une version de celle-ci, en tout cas), tout en les plongeant dans des situations qui n’ont finalement rien à envier au soap initial.

Watch Fox's BH90210 Trailer | Beverly Hills Reboot

Lire également

Publicité
Publicité