"Sorry for your loss" se frotte au deuil

©FB

La candide mais solide "Sorry for your loss" revient, sur la plateforme la moins appropriée au visionnage apaisé. Et pourtant, ça fonctionne!

Trouver le temps et la quiétude que requiert le visionnage qualitatif d’une série sur un réseau d’immédiateté et de frénésie est particulièrement contre-intuitif. Mais "Sorry for your loss", disponible gratuitement sur Facebook Watch, mérite que vous ignoriez vos notifications pour vous plonger dans cette fiction touchante et réussie.

"Sorry for your loss"

Note  4/5

Créée par Kit Steinkellner | USA (2018)

 

Sortie en 2018, premier (et inattendu) succès critique de la plateforme, la série rempile pour un deuxième volet, dont le premier épisode est disponible depuis ce mardi. À l’instar de "Kidding" ou "Dead to Me", "Sorry for your loss" se frotte au sujet peu folichon du deuil: quand la série s’ouvre, Leigh (Elizabeth Olsen pleine de nuances) a perdu son mari depuis trois mois. Automatiquement chargée d’émotions qu’il est humain de ne pas rechercher activement en tant que spectateur, la série évite sans peine d’être écrasante, tout en abordant une façon personnelle de vivre le deuil. Un deuil moche, inégal, dérangeant: réaliste. Si la première saison s’ancrait davantage dans de solides moments que dans une trame au long cours, le second volet apporte une épaisseur bienvenue à la série qui a manifestement encore des choses à dire et devrait trouver sa place entre les suites de "Peaky Blinders" et autres "Big Mouth", de sortie cette semaine.

"Sorry for your loss"

Lire également

Publicité
Publicité