The Halcyon, drame historique enrobé d'une bonne couche de sucre

©Des Willie/Amazon/Sony Pictures

Pour lancer sa période estivale, la Une diffuse "The Halcyon", un drame historique enrobé d'une bonne couche de sucre. À siroter un mojito à la main.

Pendant le Blitz, The Halcyon, un luxueux hôtel londonien tenu par la famille aristocratique des Hamilton, est le théâtre d’innombrables histoires unissant ses occupants: des riches propriétaires aux clients exigeants en passant par le petit personnel, tous déambulent dans les couloirs de l’hôtel où ils rencontrent l’amour, la trahison, le courage et le drame. En effet, qu’on ne s’y méprenne pas, plus qu’une véritable plongée dans les méandres historiques de la Seconde Guerre mondiale, l’hôtel grandiose fait davantage office d’alibi pour discuter des (nombreux) tourments familiaux et surtout amoureux de ses (nombreux) personnages.

The Halcyon | trailer

Qu’elles impliquent une différence de classe ou de couleur, qu’elles figurent un amour homosexuel ou adultère, les relations de "The Halcyon" semblent répondre à une grande check-list de la diversité, sans pour autant s’encombrer d’un commentaire critique quant au contexte dans lequel elles s’inscrivent. Soap-opéra en (sublimes) costumes d’époque, la série rappelle furieusement "Downton Abbey" et n’exige de son public qu’une capacité à se laisser entraîner dans ses couloirs sans trop y penser. Ainsi, tout enrobée de bons sentiments sucrés, "The Halcyon" ouvre l’été avec insouciance et se déguste idéalement un mojito à la main.

Si vous les avez manqués, il vous reste quelques jours pour regarder les trois premiers épisodes de la série sur Auvio, avant de vous plonger dans la suite dès dimanche sur la Une.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content