"The Outsider", une série réellement angoissante

©HBO

Adaptée du roman de Stephen King, la frénésie en moins, "The Outsider" se déplie dans un rythme lent et une esthétique léchée, entre le récit d'horreur et la série policière.

Dans une petite bourgade du sud-est des Etats-Unis, le corps d’un enfant de onze ans est retrouvé, massacré, abusé et dévoré. Sous le choc, les habitants assistent rapidement à l’arrestation publique de Terry Maitland (Jason Bateman), le coach de l’équipe junior de base-ball, largement apprécié dans la ville. Sa culpabilité est évidente: ses empreintes digitales, des traces de son ADN, une vidéo de surveillance, des témoins oculaires… tout l’incrimine sans appel. Pourtant, un deuxième jeu de preuves émerge et démontre de façon tout aussi péremptoire que Maitland assistait à une conférence dans une autre ville au moment du meurtre.

"The Outsider"

(HBO | Be 1)

Note: 4/5.

Créée par Richard Price (USA | 2020)

 

Adaptée du roman de Stephen King, "The Outsider" s’apprécie davantage si l’on ne la regarde pas pour cette raison: lente, noire et très stylisée à la HBO (dont elle est issue), la série s’est délestée, pas toujours pour le meilleur, de la signature enlevée et bourrée de suspense du roi de l’horreur. Manquant parfois d’efficacité au cours de ses dix épisodes, "The Outsider" présente en tout cas deux atouts de taille: réussir une série réellement angoissante (à condition d’encaisser également quelques scènes gores), et réunir un casting absolument impeccable.

The Outsider (HBO)

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés