"Undone", une petite œuvre d'art

©doc

La nouvelle pépite d'Amazon, "Undone" amalgame le réalisme et le songe dans une petite œuvre d'art qui repousse les frontières du média série. Du jamais-vu.

Raphael Bob-Waksberg et Kate Purdy ont déjà confirmé l’amplitude de leur talent en racontant avec verve et sensibilité l’ego trip dépressif de "BoJack Horseman" sur Netflix (L’Echo du 6/9/2017). Avec "Undone", qui sera dévoilée sur Amazon Prime ce vendredi, ils étirent encore les limites de l’animation pour adultes et proposent une série dense, belle, novatrice, qui demande à son public le même lâcher-prise qu’à son héroïne, Alma (Rosa Salazar).

"Undone"

Le 13/9 sur Amazon Prime | Note: 5/5 | Créée par Raphael Bob-Waksberg et Kate Purdy | USA (2019)

Jamais réellement remise du décès de son père (Bob Odenkirk) lorsqu’elle était enfant, Alma est aujourd’hui une presque trentenaire qui s’ennuie. Au détour d’une hallucination qu’elle ne s’explique pas, elle fait face à son tour à un accident presque mortel, qui révèle son aptitude à débloquer les frontières de l’espace et du temps. Partant de prises de vue réelles qui sont ensuite animées, c’est aussi la technique utilisée dans "Undone" qui participe à poser le récit en équilibre entre le réaliste et l’onirique: naturelle, presque cinématographique, l’image peut basculer à tout moment, et avec beaucoup de fluidité, dans un autre fragment de ce récit non-linéaire. Magique et décalée, "Undone" interroge aussi l’objectivité de nos perceptions et confirme, à l’instar de son héroïne, que la différence est décidément un superpouvoir.

Undone - Official Trailer | Prime Video

Lire également

Publicité
Publicité