Une attachée du cabinet Reynders pour piloter le RER

La future patronne de la cellule RER devra gérer des projets qui requièrent une certaine diplomatie politique. Elle va devoir se battre pour obtenir un budget maximum pour assurer la finalisation du fameux RER notamment les lignes 161 (Bruxelles-Ottignies) et 124 (Bruxelles-Nivelles).

Le conseil d’administration de la SNCB nommera aujourd’hui un nouveau manager pour piloter le projet RER. Son choix devrait se porter sur Jihane Annane, conseillère au cabinet du vice-Premier Didier Reynders.

Trois mois après avoir perdu son "general manager", la cellule RER de la SNCB retrouvera un nouveau pilote. Selon nos informations, le conseil d’administration de l’entreprise ferroviaire (la première réunion de Sophie Dutordoir en tant que CEO de la SNCB) procédera aujourd’hui à la nomination du responsable de la division. Son choix devrait se porter sur la personne de Jihane Annane.

Économiste de l’UCL

La candidate favorite est, depuis 2008, conseillère au cabinet du vice-Premier ministre Didier Reynders (MR) où elle s’occupe de plusieurs dossiers (énergie, environnement, climat, entreprises publiques, télécoms, poste, ferroviaire).

"Jihane Annane connaît bien les matières ferroviaires et la question du financement du RER."
acteur proche du dossier

Née à Casablanca le 5 novembre 1971, Jihane Annane est notamment titulaire d’une maîtrise en économie du développement et des sciences de la population de l’UCL). Elle a été conseillère au cabinet de Louis Michel (MR) de 2001 à 2004 à l’époque où celui-ci était ministre des Affaires étrangères. "C’est une personne compétente est qui connaît bien les dossiers ferroviaires et du RER. C’est elle qui participe aux discussions financières notamment celles qui ont trait au financement du RER (le milliard que le ministre Bellot a promis pour relancer le RER, NDLR). Elle parle plusieurs langues (français, anglais, néerlandais, espagnol, etc.)", nous vante une source proche du dossier. Elle a aussi exercé un mandat électif (sénatrice MR de 2004 à 2007).

Le profil de Jihane Annane a été préféré à une douzaine d’autres candidatures qui ont été rentrées. La future patronne de la cellule RER devra gérer des projets qui requièrent une certaine diplomatie politique. Elle va devoir se battre pour obtenir un budget maximum pour assurer la finalisation du fameux RER notamment les lignes 161 (Bruxelles-Ottignies) et 124 (Bruxelles-Nivelles). Il y a aussi la concrétisation des projets Angelic qui visent le déploiement ou le renforcement d’une offre de mobilité ferroviaire dans les quatre grandes villes belges (Anvers, Gand, Liège et Charleroi). Ils sont intégrés dans le nouveau plan de transport 2017 de la SNCB, mais certaines options d’économie du gestionnaire d’infrastructure Infrabel pourraient freiner des projets à Liège. Elle devrait toucher un salaire de plus de 150.000 euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content