La start-up belge Panora.me rachetée par un géant britannique

La jeune société spécialisée dans les selfies sous forme de panorama entre dans le portefeuille de Picsolve. Cette société installée en Grande-Bretagne est l’un des plus gros acteurs internationaux de la photo souvenir.

La start-up bruxelloise Panora.me passe sous pavillon britannique. Elle vient d’annoncer qu’elle allait entrer dans le giron de Picsolve, l’un des leaders sur le marché de la photo souvenir. Lancée il y a trois ans, la jeune entreprise belge s’est fait remarquer pour ses selfies hors du commun. La technologie qu’elle a mise en place permet de réaliser des portraits version panorama, avec un recul pouvant aller jusqu’à 150 mètres de distance. Une idée originale qui n’a pas tardé à séduire. "Nous avons d’abord débuté dans l’événementiel avant de nous tourner vers d’autres acteurs comme les villes", explique Raphaël de Borman, le fondateur de Panora.me.

Bruxelles fut ainsi l’un des premiers clients de la start-up. Aujourd’hui, Panora.me compte sept travailleurs et de jolies collaborations. Parmi ses plus beaux succès, l’entreprise a ainsi pu faire des clichés lors du festival Tomorrowland et des Jeux du Commonwealth en Australie, l’année dernière. L’engouement s’est d’ailleurs rapidement vu dans les chiffres. "Dès la deuxième année d’existence, nous étions positifs. C’est très agréable de pouvoir revendre une entreprise qui fait du bénéfice", assure le patron.

"En tant que petit Belge qui ne fournit qu’un seul type de photo, il aurait été impossible de se faire une place seul"
Raphaël de Borman
Cofondateur de Panora.me

Afin de poursuivre ses ambitions de croissance, l’entreprise se devait toutefois d’aller chercher d’autres clients. "Les parcs d’activités et d’attractions sont typiquement une cible intéressante pour nous. Mais ce sont des marchés cadenassés et en tant que petit belge qui ne fournit qu’un seul type de photo, il aurait été impossible de se faire une place seul", précise le responsable.

Volonté de grandir en Belgique

L’entreprise a donc finalement trouvé la solution en se faisant racheter par le Britannique Picsolve. La société est un leader du secteur avec un chiffre d'affaires à 45 millions de livres . Mais la jeune pousse belge ne s’est toutefois pas jetée dans les bras du premier venu. La start-up et le géant travaillent déjà ensemble étroitement depuis un an. Une collaboration qui a permis à Panora.me d’intégrer son offre dans plusieurs célèbres parcs dont Legoland en Floride ou prochainement le zoo de San Diego.

La collaboration a donc visiblement ravi Picsolve qui a mis la main au portefeuille pour acquérir Panora.me. Les deux parties n’ont toutefois pas souhaité communiquer le montant de la transaction. La start-up belge sera rebaptisée Picsolve Lab mais l’ensemble de l’activité sera maintenue. "Il y a même plutôt la volonté de continuer à grandir en Belgique", sourit le patron.

Lire également

Publicité
Publicité