Publicité

Xavier Niel et les Frère mettent un pied dans le Foot Locker digital

Xavier Niel. ©Photo News

Les fonds Kima Ventures et Stride ont participé à une levée de fonds de plus de deux millions d'euros autour du spécialiste de la basket virtuelle, Futures Factory.

Créée cette année et basée à Paris, Futures Factory se positionne comme une place de marché pour les baskets numériques - à porter en jeu ou dans la réalité virtuelle. Et surfe par-là sur la vague des "NFT", du nom de cette technologie permettant de rendre n'importe quelle création numérique identifiable via une sorte de "code" unique.

Un positionnement novateur, que l'on pourrait résumer en une sorte de Foot Locker digital, qui a attiré le regard des investisseurs. En effet, la start-up vient de lever quelque 2,5 millions de dollars (2,17 millions d'euros), a-t-on appris.

Parmi les participants à l'opération, des noms bien connus se bousculent. L'on y retrouve par exemple le fonds Kima Ventures créé par l'homme d'affaires Xavier Niel (fondateur de Free ), le fonds londonien Stride créé par le Belge Fred Destin ayant convaincu à deux reprises la Compagnie Nationale à Portefeuille (CNP) de la famille Frère de monter à bord de véhicules à 100 millions de livres (117 millions d'euros), le fonds anglais Seedcamp que l'on retrouve notamment à bord du spécialiste belge de l'analyse du comportement des utilisateurs mobiles Vespucci Analytics, ou encore les cofondateurs de la licorne française spécialiste des jeux vidéo dits "hypercasual" Voodoo dans laquelle GBL a récemment investi quelque 266 millions d'euros.

3,6
milliards d'euros
La valorisation combinée des start-ups européennes actives dans les NFT à atteint quelque 3,6 milliards d'euros sur 2021.

Il faut dire que le marché des start-ups actives dans les NFT a explosé en Europe. Sur 2021, sa valorisation combinée a atteint quelque 3,6 milliards d'euros, selon la société d'analyse Dealroom.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité