Pourquoi ces lunettes futuristes attirent-elles les investisseurs?

©rv

Les lunettes futuristes de la start-up américaine Magic Leap attirent les investisseurs. La start-up américaine fondée en 2011 a réussi à lever près deux milliards de dollars sans multiplier les annonces. Magic Leap a, pour la première fois, présenté la semaine dernière son projet de lunettes de réalité augmentée.

Le mystère est enfin levé. Mercredi 20 décembre, la start-up américaine Magic Leap a, pour la première fois, présenté son projet de lunettes de réalité augmentée. Et promis le lancement d’un modèle destiné aux développeurs d’applications début 2018.

La route reste cependant encore longue avant que cette technologie, qui intéresse aussi Apple, Google, Facebook ou encore Microsoft, ne devienne grand public.

©rv

Fondée en 2011, Magic Leap a toujours cultivé une intense culture du secret. La société basée en Floride s’était jusqu’ici contentée de quelques vidéos de concept postées sur YouTube.

5 milliards $
La valorisation de Magic Leap est estimée à cinq milliards de dollars. Elle a pu lever près deux milliards de capitaux frais.

Seuls quelques rares journalistes ont pu furtivement essayer sa technologie. Celle-ci permet d’afficher des hologrammes dans le monde réel, par exemple pour consulter ses e-mails, naviguer sur internet, afficher des écrans virtuels ou encore jouer à des jeux vidéo.

"Votre vie numérique pourra être présente sans prendre le pas sur l’ensemble de votre monde", indiquait en 2015 Rony Abovitz, son fondateur et patron.

Discrète, la start-up a su trouver les arguments pour convaincre de nombreux investisseurs. Elle a en effet levé près deux milliards de dollars, sur la base d’une valorisation de cinq milliards. Google, dont les lunettes Glass, son premier projet dans le domaine, n’avaient pas été à la hauteur de l’euphorie initiale, est entré dans son capital. Depuis, Sundar Pichai, le directeur général de la société de Mountain View, siège au conseil d’administration de Magic Leap. Alibaba ou encore les prestigieux fonds de capital-risque Kleiner Perkins et Andreessen Horowitz ont également injecté des fonds.

Magic Leap One, c'est quoi exactement? Les lunettes affichent un design futuriste, qui les rapproche davantage d’un appareil de science-fiction que d’un produit grand public. Le système est complété par une petite télécommande et par un boîtier attaché à la ceinture de l’utilisateur, qui embarque la puissance informatique nécessaire.

Combien? Magic Leap n’a pas communiqué sur le prix de vente. Mais celui-ci devrait être élevé. Le casque HoloLens de Microsoft, au concept similaire, est commercialisé entre 3.000 et 5.000 dollars. Si elle promet déjà de nouvelles itérations, la start-up ne fournit aucune indication sur son calendrier.

Enrichir son écosystème

En lançant une version pour les développeurs, Magic Leap espère enrichir son écosystème d’applications et de services, un élément primordial pour séduire les consommateurs.

©rv

À cet effet, la société a conclu l’an passé un partenariat avec Lucasfilm, le studio produisant les Star Wars. Elle souhaite aussi prouver le potentiel de sa technologie, alors que plusieurs de ses vidéos ont été réalisées avec des trucages.

D’autres défis se posent, comme le champ de vision encore très limité, ce qui nuit à l’expérience. Il faudra aussi réduire la taille des composants et abaisser les coûts de production, afin de s’adresser au grand public. Puis affronter la concurrence des géants de l’électronique, comme Apple, qui développerait aussi des lunettes de réalité augmentée.

©rv

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content