Preesale veut titiller Eventbrite et Ticketmaster

©Capture d'écran

La jeune pousse belge spécialisée dans la vente de tickets sur Facebook a été admise au programme d’accélérateurs de start-ups de TechStars à Atlanta.

Créée en 2014, Preesale vient d’intégrer un prestigieux programme d’accélérateurs de start-ups, TechStars Atlanta. La jeune pousse belge est sortie du lot grâce à sa solution innovante qui permet aux organisateurs d’événements et aux agences digitales d’optimiser leur campagne d’acquisition et de vente de tickets sur Facebook.

Contrairement aux géants du secteur comme Eventbrite ou Ticket Master, Preesale s’intègre directement dans la page Facebook des événements à promouvoir. "Les acheteurs restent dans l’environnement de la page. L’administrateur peut suivre le chemin de l’acheteur et, grâce à l’utilisation de pixels de conversion, cibler plus précisément son public. Cela ne demande aucune compétence particulière, ne nécessite pas de digipass, tout est automatisé", explique Geoffroy Simon, co-fondateur et serial entrepreneur belge (Getyoo, Opus, TagTagCity).

Pour titiller la concurrence, Preesale mise sur l’intégration des technologies les plus récentes. "Par exemple, nous utilisons Stripe, un système de paiement ultra-sécurisé qui permet aux organisateurs de recevoir directement la majorité de leurs recettes et de rembourser leurs acheteurs en un clic", explique notamment Geoffroy Simon.

"Nous ne sommes pas spécialement en mode levée de fonds. Nous sommes plus à la recherche de clients que d’investisseurs."
Geoffroy Simon
CEO de preesale

Le système embarque également des API’s (interfaces de programmation) qui permettent de contacter directement les utilisateurs. "Un organisateur peut, par exemple, envoyer un SMS pour s’excuser pour le retard d’un artiste ou annoncer l’ouverture d’un nouveau bar durant un concert", souligne le jeune entrepreneur.

Un modèle et des objectifs clairs

Le modèle économique de Preesale est très simple. La société prélève 10% du prix du ticket. Pour que l’opération soit rentable, Preesale cible les événements avec 250 à 5.000 participants et un prix d’entrée à 10 euros minimum.

Geoffroy Simon estime que le marché des événements sur Facebook est de loin le plus prometteur. "Il y a en moyenne 25 millions d’events par mois sur Facebook. Si vous êtes attentifs, vous remarquerez que même des événements B to B axent aujourd’hui leur communication sur Facebook."

Preesale, elle, vise avant tout le marché B to C. L’une des raisons qui ont poussé la start-up à postuler pour TechStars Atlanta est certainement la volonté d’avoir accès à des events plus grands. "Nous avons signé un contrat avec un des plus gros clubs d’Atlanta sur la scène hip-hop. Nous sommes également partenaires des BET Awards (Black Entertainment Television). Et il y a un autre gros marché à capter aux USA: les événements de charité et des ONG", estime Geoffroy Simon.

Pas en mode "fundraising"

Preesale n’est active commercialement que depuis le mois de mars, mais son fondateur estime qu’elle aura dégagé 500.000 dollars de chiffres d’affaires d’ici la fin de l’année. L’admission au programme s’accompagne d’un financement de 120.000 euros dont 100.000 euros sous la forme d’un prêt convertible consenti par COX Entreprises, un important groupe de médias américain basé en Géorgie. Preesale a cédé 6% de son capital dans l’opération. "Ils sont investisseurs mais n’ont pas de place au conseil d’administration et n’ont pas de pouvoir de décision", insiste Geoffroy Simon.

Fait surprenant, l’entrepreneur ne se montre pas particulièrement emballé par l’idée de lever des fonds à l’issue du Demo Day qui clôturera les trois mois du programme. "Nous ne sommes pas du tout en mode fundraising. Nous avons envie de travailler sans qu’il y ait des investisseurs qui nous mettent la pression pour avoir des courbes qui montent. Notre responsabilité en tant qu’entrepreneur, c’est d’abord de tenir le long run, de faire un maximum avec ce qu’on a, de payer les équipes à la fin du mois", conclut-il.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés