L'horeca toujours très exposé aux faillites

©BELGA

Les 987 faillites du mois de septembre ont entraîné plus de 1.800 pertes d'emploi. L'horeca reste le secteur le plus vulnérable. Sur les 6 derniers mois, le SPF Economie a constaté une augmentation de 8,9% des faillites pour les établissements horeca par rapport à l'an dernier.

En septembre 2017, 987 entreprises ont été contraintes de cesser leur activité, contre 1.088 entreprises en septembre 2016. Résultat: 1.841 jobs, dont 992 emplois à temps plein, ont été détruits le mois dernier. Sur les six derniers, le nombre de faillites s'établit à 4.589, soit 3,2% de plus par rapport à la même période de l’année précédente.

Sur les six derniers mois, le nombre d’entreprises en faillite a augmenté de 5,1% par rapport à la même période un an plus tôt dans l’industrie. Dans la construction il y a eu une diminution de 0,3% et le commerce a connu une diminution de 1,9%. Le secteur horeca reste à la traîne. Le SPF Economie a constaté une augmentation de 8,9% des dépôts de bilan. Le nombre d’entreprises en faillite dans le transport et les autres services a grimpé de 7,1%.

Au niveau régional, on observe pour la même période de six mois, une diminution du nombre de faillites de 7,4% en Flandre. Tendance inverse en Wallonie où l'on parle d'une augmentation de 5,1%. A Bruxelles, la hausse des faillites est encore plus fulgurante: +26,1%.

©SPF Economie

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect