Alep: les grandes puissances s'accordent enfin

©AFP

Le Conseil de sécurité a voté à l'unanimité l'envoi d'observateurs à Alep.

Le Conseil de sécurité de l'ONU a voté sur une résolution française prévoyant de déployer des observateurs à Alep, en Syrie, pour superviser l'évacuation de la ville, toujours suspendue, et l'assistance humanitaire, ont indiqué dimanche des diplomates.

A l'issue de longues consultations à huis clos, un compromis a été trouvé. Le Conseil de sécurité a décidé lundi à l'unanimité, y compris la Russie qui soutient le régime de Bachar al-Assad, de déployer des observateurs onusiens à Alep pour y superviser les évacuations et évaluer la situation des civils.

L'adoption de cette résolution, proposée par la France, marque le premier signe d'unité depuis des mois entre les grandes puissances mondiales aux prises avec un conflit qui a déjà fait plus de 310.000 morts depuis mars 2011.

Sur place, l'évacuation en Syrie des habitants d'Alep-Est a repris ce lundi en même temps que celle de la population de deux villages chiites assiégés par les rebelles dans la province d'Idlib, après plusieurs jours de face-à-face tendu.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content