La Russie menace la coalition internationale en Syrie

©EPA

Un avion de l'armée syrienne a été abattu par la coalition internationale dirigée par Washington dans la province de Raqa. La Russie se fâche et menace.

"Les avions et les drones de la coalition internationale repérés à l'ouest de l'Euphrate seront suivis et considérés comme des cibles par les moyens terrestres de défense antiaérienne et par les moyens aériens", annonce le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

Mais aussi... Le ministère russe de la Défense annonce par ailleurs la suspension du canal de communication établi avec le Pentagone pour empêcher les collisions aériennes.

L'origine de la colère? La destruction dimanche d'un appareil de l'armée syrienne par un avion de chasse américain. Moscou accuse Washington de n'avoir pas "prévenu" l'armée russe qu'elle allait abattre cet avion, et exige que le commandement américain mène "une enquête approfondie" sur les agissements de ses militaires au cours de cet incident.

Concrètement, sur le terrain. La Russie dispose de systèmes de défense anti-aérienne S-300 et S-400, déployés notamment sur sa base de Hmeimim en Syrie, ainsi que de dizaines de chasseurs et de bombardiers opérant depuis fin septembre 2016 en soutien à l'armée de Bachar al-Assad. Concrètement, les moyens russes de défense antiaérienne au sol viseront, sans nécessairement tirer, les aéronefs volant à l'ouest de la ligne Raqa-Deir Ezzor. Et des chasseurs russes pourront être mis en branle pour intercepter avions et drones de la coalition menée par les Etats-Unis.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content