La Turquie arrête sa mission militaire en Syrie

©AFP

Le Premier ministre turc a décidé de mettre un terme à l'opération 'Bouclier de l'Euphrate' qui a débuté en août dernier. Selon lui, la mission des troupes turques dans le nord du territoire syrien est un succès. "Toute future intervention en Syrie devra porter un autre nom à l'avenir", a encore précisé Binali Yildirim, le chef du gouvernement turc.

La Turquie a annoncé mercredi la fin de son opération militaire dans le nord de la Syrie, sans préciser si elle allait en retirer ses troupes.

Cette opération avait été lancée par la Turquie à la fin du mois d'août afin de combattre les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ainsi que les miliciens kurdes soutenus par les Etats-Unis dans le nord de la Syrie. Dans un entretien à la chaîne de télévision NTV, Yildrim a estimé que l'opération était un succès, ajoutant que toutes nouvelles actions militaires seraient menées sous un nom de code différent.

Les autorités d'Ankara justifiaient cette intervention sur le sol syrien par des raisons de sécurité intérieure et de lutte contre le terrorisme. L'armée turque aidée par des rebelles syriens a réussi à occuper une partie de la zone frontalière dans le nord de la Syrie avec comme principale succès, la prise en février de la ville d'al Bab tenue par l'EI au terme d'une vaste offensive de plus de deux mois. (

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content