Les Russes bombardent Palmyre

©EPA

Les avions de chasse russes visent des repaires de combattants de l'Etat islamique.

Des avions de chasse russes ont bombardé des repaires des combattants de l'Etat islamique dans la ville syrienne de Palmyre et dans la province d'Alep dans le nord du pays, rapporte la télévision nationale syrienne.

Ces frappes ont permis la destruction de 20 véhicules et de trois dépôts d'armes à Palmyre.

Pour rappel, les combattants de l'Etat islamique se sont emparés de la ville de Palmyre au mois de mai à la faveur d'une offensive qui les a rapprochés des territoires sous contrôle des forces pro-gouvernementales dans l'ouest du pays.

Ils ont procédé à la destruction de plusieurs édifices de la cité antique voisine en les dynamitant. Dimanche, ils ont détruit à l'explosif un énième joyau de Palmyre, l'Arc de Triomphe datant de l'époque romaine.

Dans la province d'Alep, les opérations aériennes se sont concentrées sur les villes de Al Bab et Daïr Hafer, à une vingtaine de kilomètres à l'est d'un aéroport militaire actuellement assiégé par les jihadistes.

L'Otan a accusé mardi la Russie d'avoir pénétré intentionnellement à deux reprises dans l'espace aérien turc en menant sa campagne de frappes sur la Syrie, qui s'est poursuivie avec des premiers raids sur Palmyre.
"Ce n'est pas un accident. Il s'agit d'une sérieuse violation", a déclaré le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, en faisant référence aux incidents survenus le week-end dernier entre des avions russes et turcs près de la frontière syrienne.

Le président islamo-conservateur turc Recep Tayyip Erdogan a exhorté la Russie à ne pas "perdre l'amitié de la Turquie" après les violations de l'espace turc par les chasseurs russes.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés