Une menace d'attentat "sans précédent" au Royaume-Uni

©REUTERS

Quelque 12 attentats ont été déjoués depuis juin 2013 outre-Manche, selon le chef du MI6. Il charge la Russie et son allié Bachar al Assad, qui oeuvrent ensemble pour "un désert" en Syrie et non pour la paix.

Le Royaume-Uni, où 12 attentats ont été déjoués depuis juin 2013, est confronté à une menace terroriste sans précédent liée à la guerre en Syrie, a déclaré le chef de son service de extérieur, le MI6.

Les djihadistes de l'Etat islamique profitent du chaos semé par les bombardements russes en Syrie pour préparer des attentats contre le Royaume-Uni et ses alliés, a précisé Alex Younger qui prononçait jeudi son premier grand discours public depuis sa nomination en 2014.

La Russie, a dit Alex Younger, cherche à anéantir les opposants au régime de Bachar al Assad en transformant la Syrie en un "désert" humain. "Au moment où je m'exprime, les structures très organisées de Daech (l'Etat islamique) qui planifient des attaques extérieures (...) cherchent des moyens de provoquer des violences visant le Royaume-Uni et nos alliés, sans même avoir à quitter la Syrie", a dit Alex Younger au siège du MI6, dans le centre de Londres.

Pour lui, l'intervention du président russe Vladimir Poutine aux côtés du président syrien Bachar al Assad est une manoeuvre purement tactique destinée à rapprocher la Russie de la minorité chiite alaouite du président Assad, dont se méfient les sunnites, la branche de l'islam majoritaire en Syrie.

"En considérant comme terroriste toute personne qui s'oppose à un gouvernement brutal, ils s'aliènent précisément le groupe qui doit être là si l'on veut vaincre les extrémistes", a-t-il dit. "La Russie et le régime syrien cherchent à créer un désert et appellent cela la paix. C'est là une tragédie humaine déchirante", a dit le patron du MI6.

"Nous ne pourrons être à l'abri des menaces qui proviennent de ce pays tant que la guerre civile n'aura pas pris fin"
Alex Younger
Patron du MI6

La "nécessité" de coopérer avec les Etats-Unis de Trump

Depuis le Brexit et la victoire du républicain populiste Donald Trump à la présidentielle américaine, Alex Younger reconnaît qu'on l'interroge souvent sur l'avenir de la coopération entre les Etats-Unis et les pays de l'UE dans le domaine du renseignement. "Ma réponse est que ce à quoi je vise, et que j'attends, c'est la continuité", a déclaré Alex Younger. "La nécessité de la coopération la plus profonde ne peut qu'augmenter. Et je suis déterminé à ce que le MI6 reste un associé qui soit prêt et très efficace."

Parmi les autres menaces évoquées, le chef du MI6 a cité "la guerre hybride" émanant d'Etats hostiles qu'il n'a pas identifiés, lesquels se livrent à un mélange de piratage informatique, de propagande et de subversion du processus démocratique.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content