"Des milliers d'emplois" seront créés

©BLOOMBERG NEWS

Le virage fiscal créera des "milliers d'emplois", affirme Johan Van Overtveldt, ministre des Finances. De quoi compenser l'impact craint du VWgate?

Le "virage fiscal" adopté durant le week-end par le gouvernement Michel 1er entraînera la création de "milliers d'emplois", a affirmé le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, parlant d'un "impact considérable" mais en se refusant à donner des chiffres précis.

"Plusieurs milliers d'emplois" seront créés, a-t-il assuré lors de l'émission Matin Première de la RTBF, tout en admettant qu'il était "difficile de mesurer" combien en raison des nombreux éléments entrant en ligne de compte, dont la situation dans les pays voisins.

Johan Van Overtveldt (N-VA) a ainsi cité le "VWgate" - le scandale des moteurs truqués du groupe automobile Volkswagen, poids lourd de l'économie allemande - qui pourrait avoir des conséquences en Belgique.

Il s'est toutefois dit confiant que les mesures prévues dans le taxshift décidé par le gouvernement fédéral vont "certainement augmenter la croissance".

Le grand argentier belge a aussi pris le contre-pied des propos tenus par le ministre wallon du Budget, qui a vu dans les mesures prises par le gouvernement fédéral - des modifications dans l'impôt des personnes physiques comme l'augmentation de la déduction des frais forfaitaires, la suppression de la tranche d'impôt de 30%, la modification du montant à partir duquel le taux de 45% s'applique et le relèvement de la quotité forfaitaire exemptée - "une volonté politique de nuire à la Wallonie".

Selon Van Overtveldt, "certaines mesures vont aussi bénéficier à la Wallonie, comme le saut d'index, la réduction des cotisations sociales et la diminution à 6% de la TVA sur les bâtiments scolaires", a-t-il fait valoir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content