Publicité
Publicité

Les banques ne sont pas prêtes pour taxer la spéculation

La taxe sur la spéculation est arrivée trop vite pour les banques et les courtiers qui n'ont pas encore eu le temps de peaufiner les détails de la concrétisation. Chez Binck Bank, on doit prélever la taxe sur la spéculation manuellement.