Publicité
Publicité

Réforme de l'Isoc: Johan Van Overtveldt met la pression

Les Etats-Unis veulent, dans leurs traités d'imposition avec les pays tiers, accorder moins d'avantages fiscaux aux entreprises américaines qui bénéficient de systèmes comme la déductibilité des intérêts notionnels. Ces entreprises paieraient 30% de redevance supplémentaire sur les intérêts que la maison mère américaine paie à sa filiale belge. Johan Van Overtveldt met la pression pour une réforme de l'impôt des sociétés.