Mehdi Nemmouche remis à la France

©AFP

L'auteur de la tuerie au Musée juif de Bruxelles Mehdi Nemmouche a été transféré en France mercredi.

Après avoir été condamné à la prison à perpétuité pour l'attentat du Musée juif de Bruxelles, l'ancien djihadiste français Mehdi Nemmouche a été transféré mercredi en France, indique une source judiciaire.

Il a été remis à la France pour la poursuite de l'enquête sur son rôle présumé dans la prise d'otage de quatre journalistes français en Syrie en 2013-2014. Il a été placé en détention provisoire à la prison de Meaux-Chauconin, à l'est de Paris, selon une source pénitentiaire.

"La remise avait été différée par le procès à Bruxelles", a déclaré une source judiciaire belge, selon laquelle le djihadiste "en a terminé a priori avec la phase judiciaire" locale.

Le transfert de Mehdi Nemmouche a eu lieu en vertu du mandat d'arrêt européen émis contre lui le 30 juin 2016 par la justice française dans cette procédure, selon la source judiciaire.

Nemmouche, radicalisé en prison et passé par la Syrie, avait toutefois été remis temporairement à la France le 15 novembre 2017. Ce jour-là, des juges antiterroristes parisiens l'avaient inculpé pour "enlèvement et séquestration en bande organisée et en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste criminelle". À l'époque, Mehdi Nemmouche avait déjà refusé de s'exprimer sur son rôle de geôlier présumé des otages, dont trois se sont constitués parties civiles.

Lire également

Publicité
Publicité