Ils projetaient des attentats en Italie et Grande-Bretagne... et en Belgique?

©EPA

Deux arrestations ont été opérées lors d'une opération anti-terroriste dans le sud de l'Italie. Deux suspects sont recherchés. Il s'agirait d'un réseau ayant des liens avec la Belgique et la France.

Quatre personnes ont fait l'objet d'un mandat d'arrêt en Italie pour avoir projeté de commettre des attentats en Italie et en Grande-Bretagne. Deux individus ont été arrêtés à Bari, selon l'agence de presse italienne Ansa.

Les suspects, de nationalité afghane, feraient partie d'un réseau terroriste qui entretient des liens avec la Belgique et la France. Ils ont été identifiés comme étant Hakim Nasiri, prévenu de terrorisme international, et Gulisatan Ahmadzai, prévenu d'aide à l'immigration illégale.

Trois autres hommes sont recherchés dont deux sont suspectés de terrorisme international et un troisième pour son implication dans des activités d'immigration illégale.

Les enquêteurs ont retrouvé dans leurs GSM des photos de sites potentiellement visés pour des attentats: des centres commerciaux en Italie et Grande-Bretagne, l'aéroport de Bari, le Colisée et le Cirque Maxime à Rome ainsi qu'un hôtel et un restaurant de Londres.

Sur le site de La Stampa, on lit aussi que la Belgique et la France étaient visées.

Les suspects auraient aussi des liens avec des combattants islamistes en Irak et en Afghanistan. "La cellule terroriste a diffusé sur internet l'idéologie violente de la Guerre Sainte et les techniques de combat y compris des instructions sur la fabrication d'explosifs", explique la police.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés