Les trois personnes interpellées à Molenbeek ont été relaxées

©Photo News

Quatre perquisitions ont eu lieu ce samedi soir dans la commune de Molenbeek à Bruxelles, dans le cadre d'une enquête sur des faits de terrorisme. Ni armes, ni explosifs n'ont été retrouvés lors des opérations mais trois personnes ont été emmenées pour audition et relâchées dimanche.

Une vaste opération policière a eu lieu ce samedi soir à Molenbeek, dans le cadre d'une enquête sur des faits de terrorisme, a annoncé le parquet de Bruxelles.

Des perquisitions ont visé quatre adresses différentes, mais aucune arme ni explosif n'ont été retrouvés au terme de l'opération. "Le résultat s'est révélé négatif", a précisé le parquet.  Trois personnes ont toutefois été emmenées pour audition par la police, qui a reçu le soutien de l'armée durant les opérations. Dimanche, elles ont été relaxées, a précisé le parquet dans un communiqué.  

Un hélicoptère a été mobilisé et les rues Ransfort et Delaunoy ont été particulièrement ciblées.

Pour rappel, ces rues avaient déjà fait l'objet d'une importante opération policière quelques semaines après les attentats du 13 novembre à Paris. À l'époque, les enquêteurs étaient principalement à la recherche de Salah Abdeslam, seul survivant, aujourd'hui  incarcéré en France, des attentats de Paris.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés