Vous deviez partir en avion?

©BELGA

L’aéroport de Bruxelles sera fermé jusque dimanche au moins. Les compagnies aériennes se rabattent sur les aéroports limitrophes avec ou sans assistance aux passagers. La compagnie indienne Jet Airways a anticipé son déménagement à Schiphol avec discrétion.

Les services commerciaux des compagnies aériennes et les agences de voyages sont débordés depuis mardi. Et cela risque de durer parce que les autorités aéroportuaires ont annoncé que l’aéroport sera fermé jusque dimanche inclus. Certes, pour beaucoup de compagnies étrangères, les vols sur Bruxelles ont été annulés, mais il convient quand même de prêter assistance aux clients qui ont réservé des vols et les rerouter via d’autres destinations. Ainsi, Finnair a envoyé ses passagers à Amsterdam, Paris ou Düsseldorf. "Comme dit sur notre site, les frais de train seront remboursés aux passagers", précise Seline Hursever, directrice des ventes.

©BELGA

En plus, le moment choisi ne pouvait pas tomber plus mal avec le départ des vacanciers de Pâques, dont beaucoup de groupes. La compagnie Lufthansa (ainsi que Germanwings) assure des transferts sur Francfort au départ du Heysel six fois par jour. Dès aujourd’hui, deux vols seront assurés au départ de Liège à destination de Munich. Tous les vols de la compagnie sont supprimés jusque lundi compris. Idem pour ceux de Swiss. La compagnie espagnole Air Europa a aussi choisi Liège pour ses opérations. A noter que l’aéroport a mis en place une navette aller-retour en continu entre l’aéroport et la gare des Guillemins pour faciliter les déplacements des voyageurs.

De Lille aussi

Outre les aéroports belges qui compensent partiellement les activités de Bruxelles, celui de Lille a également été mis à contribution, notamment par des compagnies déjà clientes comme EasyJet et Vueling qui ont demandé d’y opérer tous leurs vols bruxellois. La low cost britannique assurera une dizaine de vols quotidiens supplémentaires jusque dimanche vers Berlin, Bâle, Milan et Rome. Vueling a programmé une trentaine de vols à destination de Lisbonne, Alicante, Malaga et Porto.

"Tous les moyens techniques et humains ont été mobilisés pour répondre à toutes les demandes dans les meilleures conditions."
Pierre Fernemont
Directeur du développement de l'aéroport de Lille

La compagnie grecque Aegean assurera un vol quotidien aller-retour vers Athènes et Tunisair deux rotations sur Tunis. "Tous les moyens techniques et humains ont été mobilisés pour répondre à toutes les demandes dans les meilleures conditions", commente Pierre Fernemont, directeur du développement. Ainsi des navettes de cars ont été mises en place vers Bruxelles en fonction des horaires des vols. Quelque 5.000 voyageurs supplémentaires devraient transiter par Lille d’ici mardi prochain.

La compagnie Jetairfly dévie, elle, tous ses vols vers les aéroports régionaux, principalement vers celui d'Ostende, jusqu'au vendredi 1er avril, a-t-elle annoncé dans un communiqué vendredi. La mesure représente une alternative pour 272 vols et 43.000 voyageurs dans la période comprise entre mardi dernier et vendredi prochain.

La présence de nombreux aéroports internationaux à moins de 300 kilomètres de Bruxelles est un inconvénient concurrentiel, mais un atout en pareille circonstance, surtout quand les liaisons ferroviaires sont opérationnelles. C’est le cas du côté d’Air France où le directeur commercial Boaz Hulsman nous a affirmé que la liaison en Thalys (qui fête aujourd’hui ses quinze années de partenariat avec Air France) est efficace pour tous les transferts y compris sur le réseau domestique français.

Au revoir Jet Airways…

Quant à la compagnie indienne Jet Airways qui devait inaugurer officiellement le transfert de ses vols de Bruxelles à Amsterdam dimanche prochain, elle a préféré jouer le déménagement de manière anticipée et en toute discrétion, compte tenu des événements. "Heureusement que tous nos systèmes étaient déjà opérationnels à Schiphol", confie Bernard Guisset, directeur des ventes. Quatre avions de la compagnie ont été bloqués à Zaventem jusque mercredi, jour où l’un d’eux a pu décoller pour Delhi, les trois autres ayant rejoint Amsterdam-Schiphol hier. Mais la compagnie a dû s’occuper de 600 passagers qui étaient en transfert, en les logeant un peu partout.

Enfin, pour ce qui est de Brussels Airlines, la plus impactée par la fermeture de l’aéroport, elle a positionné 5 de ses court-courriers à Anvers et dix moyen-courriers à Liège. Seul le site de la compagnie peut renseigner sur les vols assurés. opérera ses vols long-courriers depuis Zurich et Francfort. Les passagers pour la Belgique transiteront par Liège.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés