D'Ieteren termine 2015 en beauté malgré le dieselgate

©Jonas Roosens

D'Ieteren a présenté de résultats encourageants pour l'exercice 2015 et ce, malgré le scandale des moteurs truqués. Il vise toutefois un résultat consolidé stable ou en léger retrait pour 2016.

Le groupe D'Ieteren a bouclé une année 2015 "de très bonne facture" malgré le 'dieselgate', le scandale des moteurs diesel VW truqués, s'est félicité jeudi Axel Miller, son administrateur délégué, lors de la présentation des résultats annuels. Le résultat consolidé courant avant impôts du groupe s'est ainsi établi à 212,1 millions d'euros, en hausse de 20,6% par rapport aux 175,9 millions d'euros de 2014.

Les deux activités du groupe, D'Ieteren Auto et Belron, ont réalisé des ventes plus élevées et des résultats en nette augmentation en 2015.

Impact réduit du dieselgate

Le nombre total de véhicules neufs, utilitaires compris, livrés par D'Ieteren Auto (importateur en Belgique des marques Volkswagen, Audi, Seat, Skoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha) a en effet progressé de 3% à 114.978 unités en 2015. Les ventes ont, elles, augmenté de 8% et le résultat courant avant impôts, de 74,5 millions d'euros, a connu un effet positif de 41,9% par rapport à 2014.

Après un ralentissement des prises de commandes en octobre et novembre dû au 'dieselgate', le carnet de commandes est revenu à un niveau "robuste" fin 2015, se réjouit D'Ieteren, dont la part de marché de la division auto s'est légèrement repliée (22,34% contre 22,71% en 2014).

Belron, qui est le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrages de véhicules à travers différentes marques, dont Carglass, a connu une très bonne année 2015. Ses ventes ont augmenté de 13,2%. Le résultat courant avant impôts a, lui, progressé de 11,5%, s'établissant à 137,6 millions d'euros.

Prévisions revues à la baisse

D'Ieteren vise un résultat consolidé courant avant impôts stable ou en léger retrait en 2016, l'effet du scandale des moteurs truqués se faisant ressentir avec plusieurs mois de retard.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content