Harley-Davidson fait les yeux doux à Ducati

©Luc Dechamps

Les Américains de Harley-Davidson veulent mettre la main sur la filiale italienne de Volkswagen, Ducati. Rien n'est encore acquis, les deux constructeurs de motos viennent seulement d'entamer des discussions préliminaires.

En 2012, Volkswagen avait repris le constructeur de motos Ducati pour environ 860 millions d'euros. Entre-temps, dieselgate oblige, le constructeur allemand était à la recherche d'un acquéreur pour reprendre la marque italienne. La note salée du scandale de tricherie au test d'émissions polluantes couplée au désir des Allemands d'investir dans les véhicules électriques poussent VW à chercher de l'argent frais.

Audi, la filiale de VW à qui appartient officiellement Ducati, a chargé la banque d'investissements Evercore de se pencher sur un scénario de vente. Quelque 1,5 milliard d'euros pourrait être réclamé et, selon le Wall Street Journal, un sérieux prétendant s'est signalé.

Plusieurs prétendants

Le constructeur de motos américain Harley-Davidson est intéressé pour mettre la main sur son concurrent italien. Des discussions préliminaires sont en cours entre Harley-Davidson et Volkswagen. Aucun des deux camps ne veut cependant confirmer cette information. Harley-Davidson a sollicité la banque américaine Goldman Sachs pour entamer les pourparlers. Le constructeur américain de deux roues aurait en outre déjà visité les usines de Ducati. 

©Bloomberg

Toutefois, les Américains ne sont pas les seuls dans la course au rachat. Un consortium indien mené par Hero MotorCorp et Eicher Motors a déjà fait savoir qu'il était intéressé par Ducati, marque bientôt centenaire. L'an dernier, le constructeur italien a vendu peu plus de 55.000 motos pour un chiffre d'affaires de 700 millions d'euros.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content