Kris Peeters hausse le ton face au dieselgate

©Photo News

Le ministre des Consommateurs veut un examen plus approfondi des pratiques des importateurs de voitures suite au scandal VW. "Le consommateur a droit à une information correcte."

Le consommateur ne doit pas rester dans le flou, estime Kris Peeters, le ministre de l'Économie et des Consommateurs, à propos du secteur automobile. Le scandale VW -renommé dieselgate, car touchant également d'autres marques- a mis en évidence un manque d'information à l'égard des (potentiels) acheteurs. Cela concerne particulièrement les logiciels, qui jouent des rôles de plus en plus importants dans les voitures.

©AFP

La commission parlementaire "dieselgate" est parvenue à la même conclusion. Elle a demandé au gouvernement de "veiller à ce que la qualité de l’information destinée aux consommateurs soit améliorée". Kris Peeters a donc chargé le SPF Economie de procéder à un examen plus approfondi des pratiques des importateurs de voitures. "J'entends utiliser tous les moyens disponibles pour révéler la vérité et obtenir toutes les informations. Le consommateur y a droit", a déclaré le ministre dans un communiqué.

Kris Peeters estime en effet que les règles en matière de pratiques commerciales déloyales, qui protègent également le consommateur, semblent avoir été violées. 30 importateurs de voitures sont mis à contribution pour aider les consommateurs à avoir une idée exacte des logiciels automobiles et de leurs mises à jour.

Cette annonce arrive au lendemain de celle de Test-Achats qui a lancé un appel en action collective à l’encontre de Volkswagen.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content