L'UE accuse BMW, Daimler et VW d'entente sur les émissions polluantes

©AFP

BMW, Daimler et Volkswagen ont enfreint les règles de concurrence, estime la Commission européenne.

La Commission européenne soupçonne BMW , Daimler et Volkswagen d'entente entre 2006 et 2014 pour limiter la concurrence en matière de développement des technologies permettant de réduire les émissions polluantes des voitures, essence comme diesel.

L'exécutif européen a adressé une communication des griefs aux trois constructeurs allemands pour qu'ils répondent à ses conclusions préliminaires, selon lesquelles leur collusion a empêché les automobilistes d'acheter des véhicules moins polluants.

"Nous craignons que (...) Daimler, VW et BMW aient enfreint les règles de concurrence de l'UE. En conséquence, il se peut que les consommateurs européens se soient vu refuser la possibilité d'acheter des voitures dotées des meilleures technologies disponibles" (Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence)

La Commission souligne que cette enquête porte uniquement sur le respect du droit de la concurrence et pas sur d'éventuelles infractions à la législation sur l'environnement. Elle est aussi distincte des autres enquêtes menées par diverses autorités sur des soupçons de manipulation des tests sur les émissions polluantes des véhicules diesel. 

Lire également

Publicité
Publicité