Le secteur auto a bu la tasse

©doc

Dans le sillage de Volkswagen, toutes les valeurs automobiles ont plongé. L'indice regroupant les valeurs européennes du secteur a abandonné 4,09%.

Les valeurs automobiles ont accusé la plus forte baisse sectorielle en Europe, emportées par Volkswagen  qui s'est effondré de 18,6% dans la crainte d'une forte amende aux Etats-Unis, où le groupe allemand est accusé d'avoir falsifié des données sur les émissions polluantes de ses voitures.

L'indice Stoxx de l'automobile a perdu 4,09% en clôture; en séance il a abandonné près de 6%.

A Paris, Renault , PSA , Valeo  et Michelin  sont dans les plus fortes baisses du CAC 40.


L'agence américaine de protection de l'environnement et l'Etat de Californie accusent le premier constructeur automobile européen d'avoir équipé ses modèles diesel VW et Audi des années 2009 à 2015 d'un logiciel permettant de contourner les tests d'émission de certains polluants atmosphériques et le menacent d'amendes pouvant atteindre 18 milliards de dollars (15,8 milliards d'euros).

"Cette affaire devrait avoir des conséquences négatives sur ses ventes de voiture diesel et ses ventes en général. La réputation de la marque est entachée aux Etats-Unis et il faudra beaucoup, mais beaucoup de temps pour inverser la tendance. On observe ce matin des dommages collatéraux pour d'autres marques du secteur et notamment pour les marques allemandes", estime un analyste à Paris.

Porsche ,  BMW  et Daimler  ont suivi le mouvement.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés