Mettre à jour un moteur VW prendra 30 minutes à 1H

©REUTERS

Avis à ceux et celles qui ont acheté une voiture VW dotée d'un logiciel truqueur: on en sait (encore) plus sur les adaptations prévues pour votre véhicule.

Volkswagen a révélé aujourd'hui plus de détails concernant les réparations qui devront être effectuées sur les moteurs diesels mis en cause dans le scandale des moteurs truqués.

La procédure de mise aux normes dépendra du moteur et prendra entre 30 minutes et une heure, le temps de réparation dépendant du moteur en question:

 

L'intervention technique sur le moteur de 1,6 litre sera plus simple qu'on ne le pensait. Outre une légère mise à jour du logiciel, sera établie une sorte de grille de mesure de la masse d'air. Cette intervention concerne près de 3 millions de voitures dans l'Union européenne.

Quant au moteur de 2 litres (environ 5,2 millions de voitures), la mise à jour du logiciel ne durera que quelque 30 minutes .

Enfin, le moteur d'1,2 litre est toujours en attente de solution. Volkswagen a soumis cette semaine une proposition de solution à l'Autorité fédérale des transports (KBA).

 

Le rappel des véhicules VW touchés, en Belgique, par le scandale des moteurs truqués durera au moins jusqu'à la fin 2016, a affirmé Denis Gorteman, l'administrateur délégué de D'Ieteren Auto, devant la commission spéciale de la Chambre. Quelque 320.000 voitures sont impliquées en Belgique et quelque 11 millions de par le monde. "Nous sommes victimes, tout comme nos clients", a encore déclaré M.Gorteman qui envisage de réclamer des compensations à VW dès que l'impact précis du scandale sera connu pour D'Ieteren, le plus important client indépendant du groupe allemand.

Gratuit mais obligatoire

Les clients concernés ne devront rien payer et auront droit à une voiture de remplacement. Ils pourront également demander qu'on vienne chercher leur véhicule à leur domicile et qu'on l'y ramène.

"Après ces adaptations, les autos respecteront les normes à 100% et il n'y aura aucune conséquence à long terme", a encore affirmé Sven Kunath. Selon ce dernier, les adaptations seront toutefois obligatoires, même pour ceux qui souhaiteraient laisser leur véhicule en l'état.

"Nous devons remettre en question notre culture d'entreprise", a encore dit le responsable du constructeur allemand, en soulignant que l'enquête sur les responsabilités est toujours en cours. Le scandale des moteurs truqués a éclaté à la mi-septembre. Il a poussé VW à prévoir 6,7 milliards d'euros rien que pour les mesures techniques.

Test-Achat veut plus

Julie Frère, porte-parole de l'association des consommateurs Test-Achat, a pointé du doigt sur Twitter le fait que les automobilistes européens ne bénéficieront pas d'une compensation contrairement aux Américains


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content