Nouvelles accusations contre VW: le titre baisse

©AFP

Les autorités américaines élargissent à des modèles haut de gamme leur enquête sur la fraude du constructeur aux tests anti-pollution. Le groupe allemand réfute l'accusation, mais...

L'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) a annoncé qu'elle élargissait le champ de son enquête aux moteurs diesels V6 de 3,0 litres équipant notamment le Porsche Cayenne mais aussi certains modèles haut de gamme des marques Volkswagen  et Audi.

Le groupe automobile allemand a démenti l'existence de ce logiciel permettant de fausser les résultats de tests antipollution sur ses moteurs diesel V6 trois litres, peu après des accusations en ce sens de l'agence américaine de protection de l'environnement (EPA).

"Volkswagen souligne qu'aucun programme n'a été installé sur ses agrégats diesel trois litres V6 pour modifier de manière inappropriée" les tests antipollution, a souligné, dans un communiqué, le groupe empêtré dans un scandale de logiciel truqueur sur ses moteurs diesel deux litres.

Mais ce mardi, le titre Volkswagen a reculé de 5% dans les premiers échanges en Bourse de Francfort au lendemain de l'annonce des autorités américaines.

L'action Volkswagen, qui a perdu plus d'un quart de sa valeur depuis que le scandale a

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés