Une amende de 18 milliards attend VW aux Etats-Unis

©REUTERS

Les Etats-Unis et l'Etat de Californie ont accusé vendredi Volkswagen d'avoir délibérément contourné les règles en vigueur en matière de lutte contre la pollution atmosphérique. Le constructeur allemand risque de devoir payer plus de 18 milliards de dollars d'amendes.

L'Agence fédérale de protection de l'environnement (EPA) a Volkswagen dans le collimateur. L'agence américaine affirme que le groupe allemand a équipé ses modèles diesel Volkswagen et Audi des années 2009 à 2015 d'un logiciel permettant de contourner les tests d'émission de certains polluants atmosphériques.

"Pour faire simple, ces automobiles étaient équipées d'un logiciel qui coupait le mécanisme de contrôle des émissions en circulation normale et l'activait lorsqu'elles subissaient un test d'émission", a précisé Cynthia Giles, une responsable de l'EPA.

Ce dispositif permettait aux véhicules en question d'émettre jusqu'à 40 fois plus d'émissions que le seuil autorisé pour préserver la santé publique, a-t-elle ajouté.

No comment chez VW

L'enquête concerne 500.000 véhicules et les amendes encourues pourraient atteindre 37.500 dollars par véhicule, ce qui fait monter la note à 18,75 milliard de dollars, soit environ 16 milliards d'euros. Une tuile.

Les voitures ne doivent pas faire l'objet de rappels à ce stade. Un porte-parole de Volkswagen aux Etats-Unis a déclaré que la société coopérait dans le cadre de l'enquête, ajoutant: "Nous ne pouvons pas faire plus de commentaire pour le moment."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés