Une class action allemande contre VW

©AFP

Volkswagen se voit visé par une première action groupée de clients allemands, le jour de l'entrée en vigueur d'une loi permettant ce type de recours. Dans le dossier du Dieselgate, bien sûr.

Ce jeudi entre en vigueur en Allemagne une loi permettant les actions en justice groupée de consommateurs. Aussitôt dit, aussitôt fait: l'association allemande de consommateurs VZBV a annoncé avoir transmis une requête dans la nuit au tribunal de Brunswick, à quelques kilomètres du siège historique de Volkswagen à Wolfsburg. Une requête pour accuser le groupe automobile d'avoir délibérément nui à ses clients en installant à leur insu un logiciel faisant paraître le véhicule moins polluant qu'il ne l'est en réalité.

Rien que pour VW, "jusqu'à deux millions de consommateurs pourraient profiter" de cette action collective à l'allemande, selon la ministre allemande de la Justice, Katarina Barley, dans un entretien au quotidien Handelsblatt.

Volkswagen a fraudé et doit dédommager ses clients.
Klaus Müller
président du VZBV

Le dépôt de la requête intervient deux mois avant la prescription de ces faits relevant du "dieselgate", cette vaste opération de falsification de résultats de tests de pollution avouée par le constructeur en 2015. A noter que cette nouvelle procédure a été créée suite au scandale des moteurs truqués.

Le groupe Volkswagen considère la plainte "infondée". "Toutes nos voitures sont techniquement sûres, en état de marche et autorisées à rouler sans restrictions" en Allemagne, estime Volkswagen, qui n'a pas eu jusqu'ici à dédommager ses clients allemands.

Lire également

Publicité
Publicité