Publicité
Publicité
Publicité

VW, Daimler et BMW paieront 500 millions pour réviser leurs moteurs truqués

Deux mois avant les législatives, le gouvernement d’Angela Merkel a convoqué l’industrie automobile allemande pour un sommet de crise sur le diesel. Il en est sorti un compromis au terme duquel les constructeurs automobiles s’engagent à mettre à jour les logiciels "antipollution" de cinq millions de véhicules.