VW va dédommager certains propriétaires de voitures dont le moteur a été truqué.

Près de 11 millions de moteurs diesel dans le monde sont concernés par ces trucages. ©Bloomberg

Volkswagen va annoncer le 28 juin prochain un plan de compensation pour ses clients. Au total, ce sont près de 10 milliards de dollars qui devraient être engagés

Pour se refaire une image, le groupe allemand Volkswagen devrait annoncer un plan d'indemnisation de près 10 milliards de dollars, destiné en partie à dédommager en cash des milliers de propriétaires concernés par le scandale des moteurs diesels truqués. Ceux-ci pourraient toucher près de 7.000 dollars de compensation. C'est ce qu'a révélé une source proche du dossier à l'AFP.

Le constructeur automobile, qui possède également les marques Audi, Porsche et Seat, devrait aussi contribuer à un fonds de lutte contre la pollution de l'air.

11 millions
Le nombre de moteurs concernés par la fraude aux émissions

Pour rappel, Volkswagen a eu recours de 2009 à 2015 à plusieurs stratagèmes permettant de réduire frauduleusement le taux d'émission d'oxyde d'azote (Nox) de certains de ses véhicules. Grâce à un logiciel, les voitures affichaient un taux d'émission moins élevé lors des contrôles d'homologation. Près de 11 millions de moteurs diesel dans le monde sont concernés par ces trucages.

Accord de principe

 La justice américaine et VW étaient tombés en avril dernier sur un accord de principe. Il y était mention de "compensations importantes" pour près de 480.000 propriétaires de moteurs concernés. Néanmoins, ce "deal" n'a pas pourvocation de blanchir le groupe allemand, qui fait toujours l'objet d'une enquête judiciaire menée par le département de la Justice des Etats-Unis.

Pour l'instant la compagnie n'a fait aucune déclaration officielle quant à ce  plan, qui devrait être présenté à la justice américaine le 28 juin prochain.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content