Eghezée | L'opposition avance divisée

La Maison communales d'Eghezéé ©Wikipedia

L’expérimenté bourgmestre sortant Dominique Van Roy, à la tête d’une liste indépendante et à teinte libérale, cherche à profiter de la scission de l’opposition pour décrocher un nouveau mandat.

Le bourgmestre sortant Dominique Van Roy, indépendant à tendance libérale, semble bien parti pour une troisième élection victorieuse. Après deux mandats et demi en tant qu’échevin et deux et demi comme bourgmestre, ce fonctionnaire qui travaille au cadastre pour le ministère des Finances depuis 42 ans, et sera pensionné à l’automne, a toutes les cartes en main pour un nouveau mandat. Grâce notamment à une opposition déchirée et divisée.

Autre ancien de la politique locale

En 2012, la liste Ensemble pour vous du bourgmestre avait décroché 10 sièges sur 25 et avait noué une alliance avec un groupe apparenté cdH, la liste IC, tirée par Véronique Petit-Lambin, qui remplace l’échevin sortant Roland Gilot, et prévoit plus de 200 propositions dans son programme.

Ne manquez rien des élections communales

- Notre dossier avec toutes les analyses

- Notre blog avec tous les à-côtés

- Abonnez-vous sur Twitter et Instagram

En face, le groupe LDP de l’ancien bourgmestre Roger Dewart a explosé, entraînant la formation d’un groupe dissident PS avec Alain Catinus a sa tête. Ecolo présente également une liste indépendante. "C’est un problème d’ego, ils se battent entre eux plutôt que de construire. L’image qu’ils donnent d’eux-mêmes n’est franchement pas plaisante pour l’électorat", tranche Dominique Van Roy.

Les grands enjeux

Au niveau des grands enjeux d’Eghezée, on observe ceux traditionnellement liés aux communes rurales et agricoles, amas de nombreux petits hameaux aux caractéristiques différentes. Le taux de chômage y est faible (entre 7 et 8%). La culture de la betterave est aidée par la présence d’une raffinerie dans une zone économique.

Après deux mandats et demi en tant qu’échevin et deux et demi comme bourgmestre, Dominique Van Roy a toutes les cartes en main pour un nouveau mandat. Grâce notamment à une opposition déchirée et divisée.

Le bourgmestre sortant s’enorgueillit de réalisations nouvelles durant son mandat, dans la voirie mais aussi l’aménagement d’une chapelle en chapelle musicale. Il présente une liste profondément renouvelée avec 13 candidats nouveaux pour 12 anciens, et une moyenne d’âge de 41 ans.

Quant au programme? "Il n’a pas encore été mis sur la table, on le fera à la rentrée. Pendant l’été, les électeurs ont la tête aux vacances", souligne Dominique Van Roy. La confiance et l’expérience du sortant, mis en orbite par les divisions des opposants, suffiront-elles à obtenir un nouveau mandat? Ou les gros soucis de mobilité qui émaillent la vie quotidienne des citoyens d’Eghezée auront-ils raison de leur patience?


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content