Allemagne-Portugal: Le match que personne ne voulait jouer

L'Allemagne part favori face au Portugal dans la "petite finale" du Mondial-2006 de football, le match que personne ne voulait jouer, samedi à Stuttgart. Les deux battus des demi-finales tenteront de quitter la Coupe du monde sur une bonne note en montant sur le podium.

(belga) "En disputant la demi-finale, nous voulions évidemment disputer la finale" a reconnu Deco, le meneur de jeu portugais. "C'est très frustrant et ce sera difficile de se motiver samedi contre l'Allemagne. Je pense déjà à me reposer avant de rejoindre Barcelone", a très bien résumé le champion d'Europe avec le FC Barcelone.

Les Allemands doivent être nombreux à partager ce point de vue.

D'ailleurs, les deux entraîneurs Klinsmann et Scolari, qui pourraient bien disputer à cette occasion leur dernière rencontre à la tête de leur équipe, devront procéder à quelques changements.

Klinsmann a décidé de remercier Oliver Kahn d'avoir réussi à faire taire son ego en décidant de l'aligner dans les buts après avoir dû s'asseoir durant les six premiers matches du tournoi, Jens Lehmann occupant avec brio le poste de gardien de but. A 36 ans, Kahn pourrait disputer sa dernière rencontre avec la Mannschaft à cette occasion.

Michael Ballack, le capitaine, les défenseurs Arne Friedrich et Per Mertesacker, tous blessés ont renoncé. L'attaquant Miroslav Klose et le milieu de terrain Tim Borowski pourraient également s'abstenir samedi en raison de soucis physiques. Certes, Frings sera de retour mais les changements devraient donc être nombreux côté allemand.

Côté portugais, Scolari est privé de Miguel, blessé, et de Ricardo Carvalho, suspendu après une 2e carte jaune en demi-finale.

Cette rencontre devrait aussi être la dernière de Luis Figo sous la vareuse nationale. Une bonne raison pour les Portugais de ne pas laisser filer face à une Allemagne qui voudra remercier ses nombreux supporters en leur offrant une 3e place.

(photo: belga)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés