L'Argentine et l'Allemagne en quart de finale

L'Argentine s'est qualifiée pour les quarts de finale du Mondial-2006 de football grâce à sa victoire sur Mexique 2-1 après prolongations en huitièmes de finale, samedi soir à Leipzig. L'Allemagne s'est également qualifiée en dominant de manière magistrale la Suède.

(afp) Les deux équipes étaient à égalité 1-1 après le temps réglementaire (mi-temps 1-1).

Le Mexique prit d'emblée l'initiative et trouva le chemin des filets par Marquez dès la 6e à la suite d'un coup franc (0-1).

L'Argentine égalisa dès la 10e. Sur corner de Riquelme, Borgetti reprenait de la tête dans son propre but (1-1).

Le score n'évolua plus dans le temps réglementaire.

La décision tomba en prolongation à la 98e minute en faveur de l'Argentine: Maxi Rodriguez plaçant une volée magistrale (2-1).

En quart de finale, l'Argentine rencontrera le vendredi 30 juin à Munich (17h00) l'Allemagne, vainqueur de la Suède 2-0 samedi à Munich dans le 1er huitième de finale.

L'Allemagne s'est qualifiée pour les quarts du finale du Mondial-2006 de football en dominant de manière magistrale la Suède 2-0 (repos 2-0), samedi après-midi à Munich, à l'issue du premier huitièmes de finale.

Le suspense n'a pas duré très longtemps. La \"Mannschaft\" prit la Suède à la gorge. Dès la 4e minute, une action collective était repoussée par le gardien Isaksson mais Podolski à l'affût ouvrait la marque (1-0). Huit minutes plus tard, Klose servait dans l'axe Podolski qui doublait la marque (2-0).

Il n'y en avait que pour l'Allemagne comme en témoignèrent les réelles occasions qui se succédèrent par Ballack (16e), Schneider (24e), Klose (31e), Frings (33e), Schweinsteiger (33e) et encore Klose (44e).

La Suède n'en menait pas large et sans son gardien Isaksson l'addition aurait été très salée. Pour son malheur, le défenseur central Teddy Lucic écopait de deux cartons jaunes en 7 minutes (28e et 35e), synonymes de carton rouge et de retour prématuré aux vestiaires.

Réduits à dix, les Scandinaves ne devaient plus nourrir de réelles espoirs. Pourtant, Ibrahimovic (40e) et Jonson (47e) alertèrent Lehmann. Et à la 52e minute, Larsson était accroché par Metzelder. Le penalty devait relancer la rencontre. Larsson en décida autrement en expédiant son tir dans les nuages.

Les Allem! ands, moins pressants qu'en première période, se rappelèrent au bon souvenir des Suédois lorsque Ballack obligea Isaksson à détourner le ballon sur son piquet (55e).

La chaleur munichoise (32°C) finit par jouer son effet, et la rencontre connut un tempo plus modéré. La Suède essayait de sauver l'honneur, en vain. L'Allemagne gérait la situation qu'elle maîtrisait à merveille et ne renconçait pas à ajouter un but, par Ballack (81e), Schneider (85e), qui vit son tir heurter le piquet, ou Neuville (87e).

L'Allemagne sera opposée en quarts de finale le vendredi 30 juin à Munich (17h00) au vainqueur du huitième de finale qui oppose l'Argentine au Mexique, samedi soir (21h00) à Leipzig.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés