La France fait match nul face à la Corée du Sud (1-1)

La France s'est mise dimanche dans une position très délicate en concédant le nul face à la Corée du Sud, tandis que le Brésil est devenu le septième pays qualifié pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.

(belga) Les Bleus de Zinedine Zidane, qui a peut-être joué à Leipzig le dernier match de son extraordinaire carrière, pourront regretter leur manque de réalisme en attaque, mais également déplorer le but refusé à la demi-heure de jeu à Patrick Viera, alors que le ballon avait bien franchi la ligne. Les Français sont deuxièmes du groupe G derrière les Sud-Coréens. Mais le classement devrait être bouleversé par la rencontre de lundi à Dortmund entre la Suisse et le Togo. A condition que les Togolais acceptent d'entrer sur le terrain: dimanche soir encore, leur capitaine a menacé de boycotter la rencontre si la Fédération togolaise ne paie pas aux joueurs les primes de participation au Mondial.

Le Brésil, champion du monde en titre, a battu dimanche l'Australie (2-0) à Munich, et s'est qualifié pour les 8e de finale du Mondial-2006 de football, assurant l'essentiel après sa victoire initiale contre la Croatie (1-0).

Après la qualification du Brésil, c'est l'Espagne qui a l'occasion de franchir le premier tour ce lundi, si elle parvient à battre la Tunisie à 21h00 à Stuttgart (groupe H). Les Espagnols restent sur un triomphe 4 à 0 contre l'Ukraine, et puiseront dans leur capital confiance pour écarter de leur route les Aigles de Carthage. Ces derniers, entraînés par le Français Roger Lemerre, ont préservé leurs chances en faisant match nul avec les Saoudiens (2-2) lors de la première rencontre.

Dans l'autre match du groupe H, à 18h00 à Hambourg, l'Ukraine tentera d'effacer le traumatisme face aux modestes Saoudiens. Les deux équipes sont quasiment condamnées à l'emporter pour préserver une chance de qualification.

L'Equateur affronte l'Allemagne mardi à 16h00 à Berlin dans son troisième match du groupe A de la Coupe du monde de football. L'Allemagne s'est qualifiée automatiquement en tant que pays hôte tandis que l'Equateur a fini troisième des éliminatoires sud-américaines derrière le Brésil et l'Argentine. Les deux équipes ne se sont jamais rencontrées.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés