Publicité
Publicité

Edito : Un timing de feu

Blackstone a viré sa cuti. Après avoir prospéré en toute discrétion en rachetant et en revendant des entreprises, la puissante firme de private equity est donc prête à se soumettre au diktat des marchés; celui-là même que Blackstone n'a jamais arrêté de dénoncer, arguant qu'une entreprise était toujours mieux gérée loin de la pression des marchés.