Le "big bang" de L'Echo

Un journal est un produit en perpétuel mouvement.

(l'echo) Pour coller à l'actualité. Pour suivre l'évolution des modes de lecture. Pour rester en phase avec les goûts et les aspirations de ses lecteurs. Depuis 125 ans, «L'Echo» n'a pas cessé d'évoluer. Aujourd'hui, votre journal entame une nouvelle phase de son existence. Après des mois et des semaines de travail, des dizaines de réunions, des essais et des erreurs, la préparation d'un «numéro zéro» il y a une semaine et la mobilisation des forces vives de notre nouveau groupe, nous vivons aujourd'hui une véritable révolution, une sorte de «big bang» à l'échelle de notre quotidien. Dimanche, nous avons emménagé dans nos nouveaux locaux sur le site de Tour et Taxis et nous avons fait connaissance avec notre nouveau matériel informatique et avec le système éditorial.

Hier lundi, premiers articles rédigés à l'aune de notre nouvelle maquette, premières réunions et premières décisions prises dans le cadre de notre nouvelle organisation. Pour vous, lecteurs, le nouvel «Echo» est aussi une révolution. Des changements de logo ou de maquette, nous le savons, sont toujours des périodes clés dans la relation entre un journal et ses lecteurs. Il faut que la mayonnaise prenne. Notre nouvelle maquette, dessinée par le spécialiste Mario Garcia, veut allier les soucis d'élégance et de clarté.

«L'Echo» est un journal de qualité, une référence reconnue, un gage de rigueur dans le traitement de l'information. Il entend le rester. A vous qui nous faites confiance depuis longtemps, ce sont les garanties que nous voulons donner. Mais nous voulons aussi séduire de nouveaux lecteurs, qui savent que l'économie est une matière sérieuse, mais ne veulent pas qu'elle soit pour autant ennuyeuse. L'information économique et financière ne manque pas. Au contraire: elle foisonne. Analyses, reportages, interviews: nous voulons vous aider à y voir clair dans cette abondance. Avec le soutien actif de notre site internet et de l'ensemble des médias à sa disposition, «L'Echo» a considérablement élargi son offre et informe désormais ses lecteurs en temps réel.

Bienvenue dans le nouvel «Echo»!

par Martine Maelschalck

Rédactrice en chef

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés