Publicité
Publicité

Occasion chinoise

Il aura fallu à peine quelques heures pour voir la plupart des indices boursiers revenir à leur niveau du début d'année. Et cette fois, ce n'est pas de Wall Street qu'est parti le coup de déprime. Mais bien de Chine.