61% des Français ne font confiance ni à la droite ni à la gauche (sondage)

Six Français sur dix (61%) ne font confiance ni à la droite ni à la gauche "pour gouverner le pays" et 46% n'ont pas encore choisi le candidat pour lequel ils voteront le 22 avril, selon une enquête Ifop pour le ministère français de l'Intérieur et le Cevipof (Sciences Po).

(afp) Cette étude, quatrième vague du Baromètre politique français mis en place en 2006 et dont une partie est publiée dans Le Monde daté de mercredi, a été réalisée du 5 au 19 février 2007, auprès d'un échantillon de 5.239 personnes (méthode des quotas).61% des personnes interrogées déclarent ne faire confiance ni à la gauche ni à la droite "pour gouverner le pays", 21% disent faire confiance à la droite et 17% à la gauche.

Plus d'un Français sur deux (53%) estime que le résultat de l'élection présidentielle ne permettra guère (peu ou pas du tout) d'"améliorer les choses en France". 46% sont d'un avis contraire.Interrogés sur leur vote du 1er tour, le 22 avril, 54% des électeurs disent avoir "déja choisi" leur candidat (oui plutôt, 21%, oui tout à fait 33%).

A l'inverse, 46% n'ont plutôt pas (20%) ou pas du tout (26%) choisi pour qui ils voteront.Selon ce Baromètre, 12,1% des électeurs ont l'intention de voter pour un candidat n'appartenant pas à la famille politique dont ils se sentent le plus proches, contre 9% dans le précédent baromètre réalisé en décembre 2006.Ce phénomène touche davantage la gauche que la droite. 10,4% des électeurs proches des partis de gauche ont ainsi l'intention de voter à droite (+2,9 par rapport à décembre). Dans le sens inverse, le pourcentage n'est que de 1,6% (+0,1).

Photo Belga

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés