Berlusconi est le plus riche des hommes politiques italiens

Selon les déclarations d'impôts des chefs des partis politiques représentés au Parlement, Silvio Berlusconi a en effet déclaré 28.033.122 euros de revenus, soit dix fois plus que le second de la liste, Francesco Nucara, le chef du Parti Républicain Italien (PRI) qui en a déclaré 289.255 et trois cents fois plus que l'actuel chef du gouvernement Romano Prodi qui en a déclaré moins de 89.514 euros.

(afp) Le chef de l'opposition italienne Silvio Berlusconi a déclaré plus de 28 millions d'euros au fisc pour l'année 2005, soit à lui seul plus que les seize autres chefs de partis politiques italiens, selon des chiffres publiés mardi par la Chambre des députés.

L'ancien président de la Commission européenne qui, en 2005, n'était plus en poste à Bruxelles et pas encore élu député au Parlement italien, se classe d'ailleurs au dernier rang de la liste des leaders politiques les plus riches de la péninsule.

M. Prodi, surnommé "le professeur" est arrivé au pouvoir en avril 2006 précédé d'une réputation de style de vie très simple, voire austère à l'opposé de celui de Berlusconi.

Le magazine américain Forbes place dans sa dernière édition M. Berlusconi à la 51e place des personnes les plus riches au monde avec une fortune évaluée à 11,8 milliards de dollars.

Photo AFP

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect