Bush crée un poste pour superviser les guerres mais ne trouve personne

Président des Etats-Unis cherche général pour superviser deux conflits, en Irak et en Afghanistan. Faire offre à la Maison blanche. Résistance au stress souhaitée.

(afp) La Maison Blanche a toutes les peines du monde à trouver un responsable chargé de superviser les guerres en Irak et Afghanistan, un poste à haute responsabilité qu'elle veut créer mais qui a été refusé par plusieurs généraux, a affirmé mercredi le Washington Post.Le président américain George W. Bush veut créer ce poste pour assurer notamment la coordination entre les aspects civils et militaires des deux conflits, poursuit le journal, en soulignant que celui qui serait nommé aurait le pouvoir d'imposer des décisions au Pentagone, au département d'Etat et à d'autres départements impliqués dans les conflits. Bien que ce poste porte le titre de conseiller du président, un des plus hauts postes à la Maison Blanche, les candidats ne se bousculent pas d'autant qu'ils auront à travailler en collaboration avec le vice-président, Dick Cheney, ardent partisan de la guerre et dont l'influence est importante à la Maison Blanche, ajoute le quotidien.

"Le problème fondamental est que (l'administration Bush) n'est pas fichue de savoir où elle va", a indiqué le général à la retraite John Sheehan, qui a décliné la proposition. "Alors plutôt que d'accepter (le poste), d'attraper un ulcère et de finalement démissionner, j'ai dit +Non merci+", a-t-il dit au Post. Deux autres généraux ont été approchés sans succès. L'incapacité à trouver une personne pour ce poste reflète la perte de confiance et de crédibilité en l'administration concernant ces conflits et notamment celui en Irak, ajoute le Post.

Photo Belga

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n